top of page

Majestueuse battues 

Salon de la chasse
  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram

Changement de décor : oubliez les grandes forêts, leurs larges allées rectilignes, leurs écrans de feuillus et de résineux, le tir au rembucher.

Quand les chiens donneront, ce n’est pas un, ni même dix cabots qui feront leur musique, mais une centaine ou deux cents ou plus, encouragés par les chefs de meute dont les cris rebondissent sur les parois de la montagne.

C’est qu’il y a du monde dans l’arène, à quatre et à deux pattes, et tout cela crie, aboie, souffle, monte, descend, tourne en rond, s’arrête, redémarre, sur fond sonore de détonations amplifiées par l’écho.

Cette chasse garde un caractère très attachant dans de grandes étendues sauvages ou il n’est pas aisé de déloger un gibier particulièrement vif et rusé.

bottom of page